Les 6 erreurs à éviter lors d’un trail

Vous venez juste de découvrir cette nouvelle activité ou vous souhaitez la refaire sans les mêmes erreurs ? Beaucoup de coureurs peuvent être amenés à se faire des blessures, avoir des déceptions sur leurs objectifs, ou même perdre le plaisir de courir en pleine nature. Alors découvrons ensemble les 6 erreurs à ne pas commettre !

  • Négliger son hygiène de vie

Trop de personnes comptent uniquement sur leurs entrainements en se disant qu’en faire plus efface les écarts faits dans l’alimentation (par exemple). Une alimentation saine et un bon sommeil sont essentiels pour favoriser la progression et la performance. De plus, c’est souvent un cercle vertueux. Si vous améliorez votre hygiène de vie à multiples reprises, vous adopterez des habitudes que vous pourrez plus facilement reproduire sur le long terme. C’est un point fondamental dans tout sport. En particulier les sports d’endurance mais c’est souvent un point négligé par les débutants.

  • Bouleverser ses habitudes et sa routine

Comme on n’essaye pas un nouveau produit le jour d’une course. On ne bouleverse pas non plus ses habitudes du jour au lendemain. Si vous avez déjà adopté un mode de préparation et que vous avez une routine qui vous convient ; ne changez pas de manière radicale. Bien sûr, vous pouvez la faire évoluer par petites touches et en changeant une chose à la fois. Vous pouvez ainsi, par exemple, légèrement changer vos horaires de sommeil ou votre alimentation a veille d’une course. Mais retenez que le corps n’aime pas trop, les changements brutaux.

  • Essayer un équipement le jour d’une course

Bien des coureurs se font plaisir et s’achètent une nouvelle paire de chaussures, une nouvelle montre cardio ou tout autre équipement en prévision d’une course à laquelle ils se sont inscrits. L’ambition d’être mieux équipé est légitime et compréhensible. Mais il ne faut pas faire l’erreur d’utiliser cet équipement pour la première fois le jour J. Pour des chaussures vous imaginez facilement ce que cela peut donner : des douleurs car votre nouvelle paire n’est pas faite à votre pied. Mais pour tout équipement c’est la même chose : vous risquez d’avoir une gêne insoupçonnée avec votre nouveau short, mal interpréter les données de votre nouveau cardio…etc. C’est la même chose aussi avec l’alimentation. Tout nouvel équipement doit être testé plusieurs fois à l’entrainement. Vous détecterez ainsi les éventuels problèmes ou bien vous vous adapterez progressivement à ce nouvel accessoire.

  • S’entraîner trop intensivement avant une épreuve

Un entraînement de trail trop lourd ou trop intense à l’approche d’une compétition est aussi une erreur souvent commise. L’idée de bien faire est souvent renforcée par l’intuition assez fréquente de ne pas être prêt. Ceci peut conduire uniquement à aborder le jour J trop fatigué et sans envie de faire mieux que d’habitude. Il vaut mieux, au contraire, en faire beaucoup quelques semaines avant l’événement et alléger le programme les deux dernières semaines. Veillez aussi à vous reposer et vous relaxer dans les 48 heures avant votre course. Ne perdez pas d’énergie par exemple dans des occupations stressantes et physiques.

  • Vouloir aller trop vite dans sa progression

Le trail, comme la plupart des sports d’endurance, nécessite une courbe de progression assez longue. C’est une erreur de vouloir s’attaquer rapidement à de longues distances sans maitriser celles qui sont intermédiaires. Il vaut mieux s’essayer sur des petites courses, se faire plaisir et avoir de l’expérience avant de s’attaquer à des parcours plus exigeants.

  • Ne pas accepter ses limites personnelles

L’influence des professionnels et la médiatisation de leurs exploits conduisent souvent à surestimer ou ignorer nos limites. Il faut aussi tenir compte de nos propres paramètres personnels (notre âge, notre métier, notre vie familiale) et estimer de manière raisonnable quelle place peut prendre le sport dans tout ça. Imaginer faire de l’ultra trail quand on a des semaines professionnelles chargées est souvent déraisonnable et peut conduire à de réels soucis de santé. Il faut garder à l’esprit que le sport, quel qu’il soit, est une source d’équilibre dans la vie. Et ne doit pas devenir une contrainte pour l’esprit et le corps. Vous devez avant tout vous faire plaisir tout en pratiquant une activité qui contribue à votre bien être et votre santé.

Vous êtes donc prêt faire votre premier trail ou améliorer vos performances si ce sport fait déjà parti de votre vie.

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Combloux : un hiver à la hauteur

Cet hiver, prenez de la hauteur ! Partez à la …

LaRosiere
La Rosière : la station qui se renouvelle !

Entrez au cœur de la plus italienne des …

Quel sac à dos choisir pour une randonnée, un …

Élément indispensable dans la chaîne de …