Quels équipements prendre pour randonner et faire des trails ?

La pratique du running sur sentiers séduit chaque jour de nouvelles personnes. Courir en pleine nature est en effet une garantie de sensations inédites. Alors, si vous vous êtes mis en tête de démarrer ce sport formidable, voici quelques conseils spécifiques pour connaître tout ce qui est nécessaire comme équipement pour débuter en trail ! Que ce soit vêtements, chaussures ou accessoires, cela diffère un peu de la course à pied classique et votre équipement devra évoluer quelque peu. Alors voici un tour d’horizon complet pour vous aider à dresser la première liste et faire vos choix.

Il faut savoir faire preuve de prudence dans son approche du running en nature. Et ne pas oser d’emblée les parcours trop techniques.

Les chaussures

C’est évidemment le point le plus important de l’équipement trail ! Optez pour des chaussures dans lesquelles vous vous sentez d’emblée à votre aise. Et qui respectent les caractéristiques de votre foulée ! Si vous courrez déjà, vous savez à quel point les chaussures sont essentielles pour un confort optimal.
Si vous vous mettez sérieusement au trail il vous faut des chaussures spécifiques à cette pratique. Pour les choisir soyez attentifs aux points suivants :

L’accroche : il vous faut sous les pieds une semelle qui adhère parfaitement et surtout sur les sols humides et glissants. Choisissez des chaussures spécifiques de trail qui offrent un bon grip.

La protection : la plupart de chaussures de trail ont des parties qui vous protègeront des racines et des pierres. De plus ces renforts prolongent la durée de vie de vos chaussures.

La pointure : en général on conseille de choisir une taille supérieure au modèle route pour éviter les douleurs aux orteils dans les descentes. Cela peut être une demie pointure en plus seulement. C’est aussi une affaire de ressenti personnel et d’essai à mener.

Le poids : c’est un paramètre beaucoup moins essentiel que sur route. Il vaut mieux une chaussure qui pèse un peu plus mais qui vous offrira une bonne stabilité et une bonne sécurité.

Les vêtements

Bien sûr, on ne part pas sur les sentiers de montagne escarpés comme sur les routes ! Votre garde-robe de trail doit comporter certains éléments d’équipement assurant confort et sécurité; Mais aussi des vêtements adaptés à la spécificité de cette pratique. Au rayon des indispensables, on a :

Un t-shirt technique : il est essentiel d’avoir un t-shirt de trail approprié pour cette pratique. Non seulement il devra être ajusté pour offrir une bonne aisance de mouvement mais choisissez me aussi avec du soutien et de la compression pour éviter le mouvement des muscles sur plusieurs heures de course avec les variations de relief et les-à-coups. Enfin, choisissez un t-shirt qui sèche vite et qui évacue rapidement la transpiration. C’est une garantie de confort.

Une veste de trail : l’entrainement et les compétitions de trail imposent souvent des sorties longues de plusieurs heures. Il faut être à son aise par temps chaud mais aussi en cas de chute du thermomètre. Une veste de zippée bien chaude ou une polaire sont essentielles. On pourra aussi faire le choix d’une veste imperméable.

Un coupe-vent : gardez toujours à l’esprit que les conditions météo peuvent changer très vite (surtout en altitude). Il existe des coupe-vent compactables qui se glissent dans une poche ou dans le sac à dos et qui sont très utiles lorsque le temps change.

Un short ou un pantalon de trail : le short de trail ne doit pas être trop court et il doit être ajusté. Les caleçons longs et pantalons de trail sont le mieux. Ils vous protègent de manière optimale des griffures de branches ou ronces et sont votre allié pour avoir chaud aux jambes dès que vous êtes en altitude et que le thermomètre descend bien vite.

Les accessoires

Une pratique efficace et sérieuse du trail nécessite de s’équiper de manière complète. Si d’ailleurs vous participez à des épreuves, vous verrez que beaucoup d’organisateurs de courses imposent d’avoir sur soi plusieurs accessoires.

Le sac à dos : Il est bien sûr indispensable. Il faut pouvoir y mettre une ou deux gourdes, de la nourriture et aussi y glisser une veste ou un coupe-vent. Il faut le choisir ni trop grand ni trop petit et assez plaqué dans le dos avec des bretelles à ajustement afin d’optimiser son positionnement et éviter les mouvements intempestifs.

Une lampe frontale : indispensable si vous vous entrainez en soirée ou en matinée et si vous souhaitez faire de la longue distance avec des portions de nuit.

Un téléphone portable : impératif de partir un téléphone mobile (avec la batterie chargée bien évidemment) pour prévenir les secours en cas d’ennuis ou les proches en cas de nécaessité.

Une montre GPS : important pour mesurer correctement le temps d’effort et sa progression. Ce n’est pas indispensable pour un débutant mais ça devient vite un outil très intéressant et motivant dès que vous progressez et que vous vous prenez au jeu.

Nous vous conseillons de porter un bonnet et de gants par temps froid. Optez pour une casquette lorsque le soleil brille généreusement.

Débuter en trail demande bien sûr aussi beaucoup de passion et d’envie. Il faut de la sueur et de l’entraînement. Mais, au préalable choisir le bon équipement pour débuter en trail est impératif. Il faut savoir, comme dans tout sport, mettre toutes ses chances de son côté et avoir ce qu’il faut, pour se consacrer uniquement à son effort, sans gêne parasite.

Bon trail !

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Combloux : un hiver à la hauteur

Cet hiver, prenez de la hauteur ! Partez à la …

LaRosiere
La Rosière : la station qui se renouvelle !

Entrez au cœur de la plus italienne des …

Quel sac à dos choisir pour une randonnée, un …

Élément indispensable dans la chaîne de …