Quel sac à dos choisir pour une randonnée, un trail ou une course ?

Élément indispensable dans la chaîne de l’équipement du randonneur le sac à dos se doit d’être à l’image de la randonnée envisagée. Un bon sac permettra de porter le nécessaire à votre itinérance avec un maximum de confort. L’autonomie d’un trail nécessite d’emmener avec vous votre équipement minimum pour parer à la plupart des éventualités. Alors le sac à dos de trail est de rigueur pour transporter de manière efficace le minimum vital.

Quel sac à dos de trail pour quelle utilisation ?

Il est important de ne pas choisir un sac à dos de trail qui a trop de volume. Dans ce cas, vous pourriez avoir trop de poids sur le dos. Charger son sac demande une grande attention et vous devez être prudent afin de ne pas top vous pénaliser.

Si votre sac à dos est acheté dans le but d’avoir de multiples activités, comme le trail et la randonnée (sur plusieurs jours), vous aurez besoin d’un minimum de volume. Vous devez pouvoir y loger tout ce dont vous avez besoin sans être obligé de choisir et d’éliminer des équipements.

Si vous souhaitez vous équiper d’un sac à dos de trail destiné uniquement à de petits trails, des petites randonnées, un petit volume sera suffisant. Un volume de 5 litres, par exemple, vous offrira la possibilité de remplir votre poche à eau. Et d’avoir sous la main votre ravitaillement ; de glisser une veste mais vous ne pourrez pas mettre beaucoup plus de choses.

Les sacs à dos de trail avec des volumes plus conséquent (10 à 12 litres voire plus) sont nécessaires pour les plus longs trajets. Afin d’être certain de tout transporter avec soi.

 La coupe ergonomique du sac à dos

Pour l’ergonomie d’un sac à dos, il faut veiller à l’existence d’un cadre souple. Celui-ci va donner à la fois de la rigidité et de la souplesse. De la même manière, un dos matelassé sera essentiel pour donner un meilleur confort sur le long terme. Il vous donnera également une bonne respirabilité.

Un sac à dos qui a une coupe en V ergonomique est mieux adapté à la course. Il offre un meilleur placement du centre de gravité vers les bas, est mieux ajusté au corps et bouge moins pendant votre foulée. De plus, il est moins sensible dans ses mouvements au relief du terrain.

Les systèmes de serrage et de maintien

Ils doivent être établis par des bretelles ergonomiques confortables et solides. Il ne faut pas que celles-ci frottent et entraînent des risques de blessure ni d’échauffement. Les sangles de poitrine doivent être si possible élastiques, amovibles et réglables. Choisissez plutôt des modèles de sacs à dos de trail avec des sangles de poitrine qui se manipulent avec une seule main. Elles sont en général plus pratiques, plus rapides à manier et n’entravent pas la respiration ni les mouvements.
La sangle de poitrine est importante car elle permet un ajustement fin du sac au plus près du corps. Et évite le ballottement latéral de la charge pendant l’effort.

Des rangements pratiques et accessibles

Quand on choisit un sac à dos, il est essentiel de sélectionner un modèle avec des poches accessibles et à ouverture facile. Cela permet d’avoir l’accès à son équipement en quelques secondes et évite les pertes de temps. De la même manière, des poches avec filets sur les côtés sont très utiles pour pouvoir récupérer un gel ou une barre énergétique tout en marchant. Afin d’avoir un sac simple d’utilisation, voici les 3 points primordiaux à regarder avant d’effectuer l’achat :

  • Un sac renforcé : le fond de votre sac doit être renforcé car c’est là que viendront se concentrer tous les chocs et les vibrations. Et c’est la partie (ainsi que les bretelles d’épaules) qui reçoit le plus de poids. Il est donc important que la matière soit solide et résistante sur le long terme.
  • Une ou deux poches à eau : un sac à dos doit avoir des emplacements prévus pour intégrer une ou deux poches à eau. Et si possible, essayez de choisir un sac qui intègre déjà ces équipements. Bien sûr, vous pouvez trouver des poches à eau qui vont directement s’adapter mais ce n’est jamais vraiment parfait. Les sacs à dos qui intègrent déjà une ou plusieurs poches à eau, avec leur équipement (tuyau et robinet) sont à privilégier dans vos choix.
  • Un système pour accrocher les bâtons de marche : le bâton de marche est un accessoire intermittent. Et il est important de pouvoir l’accrocher au sac et de s’en saisir sans difficulté et sans briser le rythme de course. Certains sacs intègrent un système qui ont des boucles à l’arrière de chaque épaule. Celles-ci sont destinése à la fixation de bâtons de trail en toute simplicité et sans aucune gêne.

L’équipe de My Second Home vous conseille donc de :

Choisir un sac à dos de randonnée, trail ou course est important et vous devez être attentif à tous les critères énoncés plus haut. Nous vous conseillons de ne pas faire de trail avec un sac à dos non adapté à cette pratique. Vous en subiriez des conséquences immédiates même à l’entraînement. Elles peuevnt être une gêne, douleurs, poids mal réparti, absence de fonctionnalités et également perte de performances. Même lorsque vous vous entraînez ou que vous faites des sorties relativement courtes, portez un sac à dos de trail adapté. C’est le meilleur moyen de vous y habituer pour la compétition ou les trails plus longs. C’est aussi le meilleur moyen de s’entraîner de manière optimisée.

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Combloux : un hiver à la hauteur

Cet hiver, prenez de la hauteur ! Partez à la …

LaRosiere
La Rosière : la station qui se renouvelle !

Entrez au cœur de la plus italienne des …

Quels équipements prendre pour randonner et …

La pratique du running sur sentiers séduit …